Deux secondes d’espoir pour la puissance de fusion